Archives-Laseldi image
UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE
LAboratoire de SEmiotique, Linguistique,
Didactique et Informatique
Equipe d'Accueil : 02281
Directeurs : Andrée CHAUVIN-VILENO et Daniel LEBAUD


logo de l'université

Séminaires

Conférence de Ronald Landheer (Université de Leiden, Pays-Bas)
L'hyperbole : figure de l'exagération illusionniste et foyer d'une polysémisation féconde
Jeudi, 26 mai 2005 de 14 à 16 heures
Salle P4

Arguments
Notre langage fourmille d'expressions qui amplifient sensiblement la réalité, comme : "Tu oublies tout !", "Il vient de recevoir une avalanche de factures", "J'ai mille choses à vous dire". Généralement, on qualifie ces expressions d'hyperboliques. L'"hyperbole" est communément considérée comme la figure de l'exagération. Dans notre communication, nous nous proposons de distinguer l'"hyperbole lexicale" qui affecte le sens des mots, au point de les rendre facilement polysémiques, et l'"hyperbole de discours", qui s'approche d'un superlatif métaphorique dans la mesure où elle nous fournit une image gonflée (ou dégonflée) de notre réalité quotidienne. Il s'avérera que l'hyperbole lexicale, étant responsable d'importants "mouvements lexico-sémantiques", devient par là un centre d'intérêt notable pour "sémanticiens, lexicologues et lexicographes", tandis que l'hyperbole de discours sera un objet de réflexion privilégié à la fois pour la "critique littéraire, la sémiotique et la pragmatique".
Bibliographie sommaire de l'auteur concernant le domaine en question
1994 Coordination et présentation de "Langue française" 101, 'Les figures de rhétorique et leur actualité en linguistique'.

1996 'Le paradoxe : un mécanisme de bascule', in : Ronald Landheer et Paul J. Smith (éds), "Le paradoxe en linguistique et en littérature", Droz, Genève, 91-116

1997 'La figuralité : son actualité en linguistique et en sémiotique', in : I. Rauch et G. F. Carr (éds), "Semiotics around the World : Synthesis in Diversity", Mouton de Gruyter, Berlin-New York, Vol. I, 211-214

1998 'L'interaction entre la sémantique lexicale et la sémantique textuelle - Un cas d'espèce: l'énoncé paradoxal' , in : "Atti del XXI Congresso Internazionale di Linguistica e Filologia Romanza" (Palerme 1995), Niemeyer Verlag, Tübingen, Vol. III, 397-404

2000 'Monosémie, polysémie et mouvements sémantiques', in : "Actes du XXIIe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes" (Bruxelles 1998), Niemeyer Verlag, Tübingen, Vol. VII, 369-376

2001 'La métaphore, une question de vie ou de mort', "SEMEN 15" ('Figures du discours et ambiguïté', Marc Bonhomme éd.), 25-39

2002 'Le rôle de la métaphorisation dans le métalangage linguistique', "Verbum 24" ('Au cœur de la langue : la métaphore', Nelly Flaux éd.), 283-294

A paraître : 'Polysémie et polysémisation sous l'effet de l'emploi hyperbolique', in : "Actes du XXIVe Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes" (Aberystwyth 2004), Niemeyer Verlag, Tübingen


Ronald Landheer
Les principaux domaines d'intérêt de Ronald Landheer (Professeur de linguistique à l'Université de Leiden, NL), sont liés à la problématique de la construction du sens dans la figuralité. Sa réflexion théorique montre une prédilection pour les thèmes situés au carrefour des linguistiques de la langue et du discours. Ainsi, il y a notamment la métaphore, l'ironie, le paradoxe et l'hyperbole, sans parler des différentes modalités du phénomène de l'ambiguïté (depuis la syllepse à l'antanaclase), qui comptent parmi ses thèmes de recherche favoris.