Archives-Laseldi image
UNIVERSITE DE FRANCHE-COMTE
LAboratoire de SEmiotique, Linguistique,
Didactique et Informatique
Equipe d'Accueil : 02281
Directeurs : Andrée CHAUVIN-VILENO et Daniel LEBAUD


logo de l'université

Séminaires

Conférence de Sémir Badir (Fonds National Belge de la Recherche Scientifique / Université de Liège)
La sémiotique aux prises avec les médias

Jeudi 2 février 2006
14h-16h

Salle Amphi Cloché


Arguments
Les médias posent à la sémiotique une problématique qui ne va pas tout à fait de soi. Ne sont-ils pas, par définition, les laissés pour compte d'une analyse formelle ? Si la sémiotique entreprend leur description, que reste-t-il de son projet théorique initial ? Pour saisir l'enjeu de ces questions et commencer d'y répondre, il faut retracer en parallèle deux histoires : celle de l'élargissement des objets sémiotiques et celle de la conceptualisation des médias. Le concept de média se présente alors avec une double fonction pour la réflexion sémiotique. D'une part, il désigne un objet permettant de spécifier, autrement que ne le font des concepts concurrents, tel le concept de discours, le territoire sémiotique. D'autre part, il soulève des réquisits formels nouveaux ; sur le plan de l'expression, il appelle à une conceptualisation des formats ; sur le plan du contenu, il réclame la mise en valeur des épisémiotiques.
Sémir Badir
Sémir Badir est chercheur qualifié du Fonds National belge de la Recherche Scientifique (FNRS) à l'Université de Liège. Ses recherches actuelles portent sur l'histoire et l'épistémologie de la sémiotique. Il est l'auteur d'un Hjelmslev aux Belles-Lettres (2000) et de Saussure. La langue et sa représentation à l'Harmattan (2001). Il a dirigé avec H. Parret le recueil Puissances de la voix (Pulim, 2002) et participé au Cahier de l'Herne Ferdinand de Saussure (2003).