Autour de l'argument :

Nouvelles voix/voies des discours politiques en Afrique francophone

L’Afrique a connu la colonisation, les indépendances sous la direction de partis uniques, les coups d’états militaires, le multipartisme, et aujourd’hui, elle vit à l’heure de la mondialisation. Depuis l’avènement du multipartisme, des changements importants sont intervenus, parmi lesquels, entre autres, le renouvellement et le rajeunissement des acteurs politiques : aussi de nouvelles voix se font elles entendre dans l’espace public. Avec l’évolution des nouveaux médias, l’actualité politique en Europe est largement diffusée, en Afrique comme partout ailleurs, et tend à servir de modèle. Dans un contexte d’instantanéité de l’information et de mondialisation des médias, la parole politique en Afrique francophone évolue très rapidement : portée par de nouveaux acteurs, ses fonctionnements discursifs sont souvent inédits.
Au confluent des cultures africaines et européennes, voix politiques et voies de diffusion font émerger de nouvelles formes de productions discursives hétérogènes dont l’avenir du continent africain dépendra étroitement. Le Réseau Discours d’Afrique propose des regards croisés sur les spécificités de ces discours en mettant en perspective une question cruciale : quelles approches pour quels corpus ?
L’enjeu principal de cette sixième édition de colloque organisé par le Réseau Discours d’Afrique est de susciter des échanges sur les problématiques du discours politique, dans le contexte actuel de mondialisation de l’information. Toutes les disciplines concernées par le colloque (Sciences du langage, Sciences de l’information et de la communication, Littérature et Sciences Humaines et Sociales) sont bienvenues pour explorer plusieurs pistes au cours de ces rencontres scientifiques. Ainsi, pourront être considérés les thèmes suivants :

  • Médiativité : Entre médiation et médiatisation, les lieux, les modes et les dispositifs d’expression des nouveaux acteurs politiques francophones d’Afrique constituent le premier axe de réflexion. Quelles sont les caractéristiques de la diffusion de l’information et du débat dans le contexte africain francophone ? Quels rôles et quelles places les réseaux sociaux ont-ils dans la médiation politique et la médiatisation du discours politique en Afrique francophone ? Quel est l’impact des sites internet, notamment les sites des partis politiques, sur les individus et les groupes, notamment structurés dans les réseaux sociaux ? Quelle est l’influence, en termes de variation, des modes de médiation/médiatisation de l’allocution en direct, en différé, devant tel ou tel auditoire, du meeting, du discours numérique, de la diffusion orale/écrite sur les discours des acteurs politiques ? 
  • Généricité : En partant du postulat que le discours politique est protéiforme, les communications inscrites dans ce deuxième thème pourront porter sur plusieurs questions. Quelles sont les formes discursives des discours présidentiels (tels que les discours devant le parlement, les voeux, les discours pour la jeunesse …) vs les allocutions de campagne, les débats, les revendications de mouvements politiques ou syndicaux, les meetings et les interviews ? Comment envisager une catégorisation des différentes formes discursives des productions verbales à but politique ? Quel est l’impact du genre sur le cadre discursif ? Quel(s) rôle(s) jouent les genres discursifs sur l’ethos des personnalités politiques ? Quelles interrelations peuvent être dégagées entre genres et médiativité ? 
  • Evénements : Les relations entre événements et discours définissent un troisième thème. Les discours et les voies qu’ils empruntent dépendent étroitement des évènements qu’ils accompagnent : mouvements sociaux, guerres, terrorisme, catastrophes naturelles, épidémies…. Quelles en sont les caractéristiques ? Les discours peuvent-ils être considérés en outre comme un facteur déclencheur, et quelle est leur influence sur les événements ? Quelles sont les interactions entre discours et contre-discours ? Quelles sont les réactions des citoyens d’Afrique francophone, notamment sur les réseaux sociaux, face aux propos d’acteurs sociaux et politiques ? Comment se manifeste la conflictualité ? Quelles formes de violence verbale sont repérables ?
  • Acteurs : Les questions sur les acteurs individuels et collectifs du discours politique nourriront un quatrième thème. Comment catégoriser les nouvelles voix politiques qui s’élèvent en Afrique francophone ? Quelles sont leurs identités culturelles et sociologiques ? Quels sont les nouveaux acteurs politiques (jeunes leaders, femmes, mouvements émergents) ? Quels sont leurs nouveaux modes d’expression ? Quel rôle jouent les médias dans l’implication et l’avènement aux responsabilités de la jeunesse ? 
  • Méthodologies : Il importe aussi de prendre en compte comme thématique à part entière les méthodologies d’analyse, les avancées de la recherche et les questions qu’elles suscitent. Pour une meilleure approche des corpus politiques contemporains d’Afrique francophone dans la variété de leurs formes discursives, quels cadres théoriques et méthodologiques sont adaptés ? Quels sont les renouvellements théoriques et méthodologiques dans le champ de l’analyse de discours ? Quel appareil théorique adapté à la réflexion sur les discours politiques en Afrique francophone apporte la remise au goût du jour de l’argumentation rhétorique inaugurée dans la période classique ? Aux outils théoriques de référence s’ajoutent les logiciels d’exploration textuelle (TXM, Iramuteq, Hyperbase etc…) et ceux de mesure acoustique pour les corpus oraux : comment sont-ils mobilisables et mobilisés ? 
  • Littérature : Pour clore la liste des thèmes du colloque, il apparaît que la littérature francophone, en tant que véhicule de la critique sociale et politique trouve bien sa place. Comment le discours politique est-il véhiculé dans l’expression littéraire ? Quels sujets d’ordre politique sont abordés dans les oeuvres littéraires d’auteurs d’Afrique francophone ? Quelles voix se sont fait entendre via l’écriture littéraire ? Comment s’ancrent les postures auctoriales critiques dans l’écriture littéraire francophone ?

logo ELLIADD    Logo CELFA    Logo CLARE    Logo Discours d'Afrique    Logo ubfc     Logo bfci