Site de l'université de Franche-Comté
ELLIADD

 

 


Colloque International

 

 

 


Méthodes visuelles dans les recherches sur la communication

 

 

3 & 4 / 12 / 2018

 

Universidad de La Laguna
Canary Islands
Spain
Facultades de Comunicacion y de Bella Artes

APPEL À CONTRIBUTION

Ceci est un premier appel à contribution concernant le colloque sur les « Méthodes visuelles dans les recherches sur la communication » qui se tiendra les 3 et 4 décembre 2018 à l’Université de La Laguna de Tenerife en Espagne.

Les chercheurs en sciences humaines et sociales qui utilisent les méthodes visuelles s'appuient généralement sur l’apport de l’anthropologie visuelle ou de la sociologie filmique. En effet, au sein des sciences humaines, l'anthropologie est parmi les premières disciplines à intégrer les images dans les protocoles de recherche à travers des travaux ethnographiques de terrain – dont la constitution de corpus de documents iconographiques – et à mobiliser des générations successives de chercheurs.

Après le film Nanook of the North de Robert Flaherty, référence filmique première de la communauté des anthropologues visuels, les travaux écrits et iconiques de Evans-Pritchard avec The Nuer (1940) et ceux de Margaret Mead et Gregory Bateson avec Balinese Character (1942) participent au socle historique de la démarche anthropo-visuelle. Margaret Mead précise en termes épistémologiques Les principes de l’anthropologie visuelle (1975), ce qui permet jusqu’à aujourd’hui aux anthropologues et sociologues intéressés par les méthodes visuelles d’affirmer avec moins de difficultés leur singularité vis-à-vis de chercheurs, parfois hostiles au sein du monde académique de la recherche.

La chercheuse britannique Sarah Pink (Pink, 2003) , dans son entreprise ambitieuse de présenter un état des lieux international de l’anthropologie visuelle, décrit que la reconnaissance académique se prolonge par une influence dans d’autres disciplines comme la psychologie. Les sciences de l’information et de la communication reconnues institutionnellement en France dans les années 1970 n’échappent pas à cette influence. Leur démarche contemporaine de croisement fertile et interdisciplinaire au début du 21e siècle (Ibanez Bueno, 2006) leur font intégrer des approches complémentaires en sciences de l’art ou en psychologie, comme dans cette recherche. Dans l’association disciplinaire mobilisée ici, l’« usage de traces visuelles pour la description de modes de vie présents et passés de communautés spécifiques » (Leeuwen, Jewitt, 2001, p. 2) est pleinement assumé et dépassé par la recherche commune d’une « deep reflexivity » (MacDougall, 1998) au sein d’une méthodologie visuelle évolutive et ses objectifs, protocoles et expérimentations.

Les enregistrements photographiques, audiographiques et vidéographiques sont utilisés depuis de nombreuses années dans la recherche scientifique, notamment dans un contexte de médiation. Les anthropologues ont mis au point des méthodes, méthodologies, techniques de mise en œuvre et de description, d'analyse d'enregistrements de terrain (De Brigard, 1979) (De France, 1982). L'objectif étant, dans ce cas de figure, souvent double : permettant leur usage tant en (re)source scientifique, qu'en exposition des travaux sous forme de film documentaire (Lardeau, 1995). La démocratisation des outils d'enregistrement et de traitement, le développement de dispositifs spécifiques (ou le détournement de dispositifs existants) amènent les chercheurs à réaliser et exploiter de nombreux enregistrements audiovisuels (qu'ils soient visuels, auditifs ou la corrélation des deux).

Du simple enregistrement de traces

- complétant (ou remplaçant) une prise de notes,

- facilitant le travail collaboratif,

- permettant d'observer des éléments impossibles à identifier en direct,

- illustrant, concrétisant les expériences,

- mémorisant un point de vue sur l'expérience pour reporter (éviter ?) un travail de verbalisation du contexte, du contenu de l'expérience,

à la création d'enregistrements comme sources expérimentales (Lamboux-Durand, 2016). Ces (re)sources audio-visuelles sont utilisées aussi bien de façons très empiriques, sans méthodes spécifiques, que de façon très construites et étayées favorisant leur justification scientifique.

Dans la mouvance de l’anthropologie « postmoderne » initiée par Clifford et Marcus, l’ethnographie n'est plus considérée comme « l’expérience et l’interprétation d’une autre réalité circonscrite mais plutôt comme une négociation constructive impliquant au minimum deux sujets conscients politiquement significatifs » (Clifford, cité par Copans, 2002, 101). Ils suggèrent le développement de nouveaux styles expérientiels, interprétatifs, dialogiques et polyphoniques (qui peuvent concourir à une forme de triangulation des résultats). La connaissance anthropologique basée sur une description systématique a ainsi perdu son autorité au profit d’une description ethnographique davantage basée sur les expériences d’où le développement d’une nouvelle anthropologie visuelle dans laquelle l’image est utilisée de façon plus subjective et réflexive de telle sorte à mieux décrire et comprendre les expériences sensorielles de l’Autre (Pink, 2007).

Sachant qu'aujourd'hui, les résultats iconiques ne peuvent donc se limiter à une narration filmique classique. D’autres formes non linéaires et interactives sont appropriées, comme les hypermédias de recherche.

L'objectif de cet appel – dans le prolongement de l'ouvrage collectif « Méthodes visuelles et mondes digitaux ? » (Ibanez Bueno et al., 2017) – est de pouvoir mettre en évidence différentes pratiques de recherche, afin de s'acheminer vers un recueil d'outils, de méthodes, d'observations de terrain et/ou d'expériences, mettant en évidence le potentiel des méthodes visuelles dans le champ des études scientifiques en SHS. Les méthodes visuelles sont comprises ici en tant qu’appropriation des méthodes par l’image dans leur développement et leur intégration des outils digitaux (Pink, 2003) (Ribeiro, Bairon, 2007)

Dans quelle mesure faut-il cadrer le protocole de mise en œuvre des enregistrements afin de pouvoir les exploiter. Dans quelle mesure le contexte de l'expérience influence-il l'enregistrement et les résultats obtenus ? Y-a-t-il des méthodes, méthodologie ou des outils généralisables. Peut-on (doit-on) définir (systématiquement) une méthode ou méthodologie spécifique au contexte de l'expérience ?

Outre la description d'expériences, de méthodes telles que peuvent l'être la méthode Parkour (Petrova, 2017) ou le resitu-subjectif (Schmitt, 2012), les contributions peuvent aborder d’autres dimensions (déontologique, juridiques ou autres). La diffusion de transcriptions textuelles n'ont pas le même statut que celle de photographies ou vidéogrammes. Dans quel cadre peut-on exploiter des sources visuelles qui n'ont pas systématiquement reçu le consentement avisé (implicite ou explicite) des sujets dans le cadre de la recherche ?

L’approche épistémologique se veut volontairement ouverte et non réservée à une tradition confirmée de la sociologie visuelle ou du documentaire anthropologique. Ce débat scientifique initié par des chercheurs en sciences de l’information et de la communication est ouvert à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, des humanités digitales et de la recherche en arts et mu par une volonté d’enrichissement réciproque

LIEU & SYNERGIES DE RECHERCHE

Les Iles Canaries sont à la fois reliées à l’Afrique par leur géographie et leur histoire et à l’Europe, en tant que région autonome espagnole de deux millions d’habitants dotée d’une attractivité de renommée mondiale. Avant de se rendre pour la première fois aux Indes devenues Amériques, Christophe Colomb fit une dernière halte à Tenerife. L’archipel s’impose comme une étape importante sur cet axe des relations commerciales entre l’Europe et l’Amérique. Réalités socio-économiques et symboliques intercontinentales s’insèrent ainsi dans l’esprit d’échanges fructueux et internationaux voulu par ce colloque.

Dans la même semaine de décembre 2018, l’Université de La Laguna accueille pour la dixième édition du Congreso Internacional Latina de Comunicación Social initié par la Revista Latina de Comunicación Social. Nous remercions ses responsables de soutenir la recherche sur les Visual Methods qui ont déjà permis une session dédiée en 2016 et la co-édition Visual methods and digital worlds, Ibanez Bueno, J., Chabert, G., Lamboux-Durand, A., Wanono, N. (ed.), 2017. A l’initiative des laboratoires LLSETI et ELLIADD, la dynamique de travail de développe avec le soutien d’autres laboratoires de quatre pays. Des synergies scientifiques sont attendues entre les deux évènements dans les bâtiments aux architectures audacieuses des Facultés de Communication et des Beaux-Arts. Dans des conditions avantageuses, il est possible de participer aux deux manifestations :

http://www.revistalatinacs.org/18SLCS/2018_convocatoria_x_congreso.html

Jacques Ibanez Bueno – LLSETI – Université Savoie Mont-Blanc

Alain Lamboux Durand – ELLIADD – Université Bourgogne Franche-Comté

REFERENCES

 

BATESON, Gregory et MEAD, Margaret, 1942. Balinese Character: A Photographic Analysis [en ligne]. S.l. : New York Academy of Sciences. ISBN 0-89072-780-5. Disponible à l’adresse : https://monoskop.org/images/8/8d/Bateson_Gregory_Mead_Margaret_Balinese_Character_A_Photographic_Analysis.pdf.

DE BRIGARD, Émilie, 1979. Historique du film ethnographique. In : DE FRANCE, Claudine (éd.), Pour une anthropologie visuelle - recueil de publication. Paris - La Haye - New York : EHESS - Mouton éditeur. p. 21?51. ISBN 978-2-7193-0449-5.

DE FRANCE, Claudine, 1982. Cinéma et anthropologie. Paris : Editions de la Maison des Sciences de l’Homme. Travaux et documents. ISBN 2-901725-37-6.

EVANS-PRITCHARD, Edward, 1940. The Nuer: a description of the modes of livelihood and political institutions of a Nilotic people. Oxford, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord : At the Clarendon Press.

IBANEZ BUENO, Jacques, 2006. Création d’un hypermédia virtuel et ethnologique. L’exemple d’une recherche sur les internautes suisses et français. In : Vingt-cinquième bilan du film ethnographique. Du cinéma ethnographique à l’anthropologie visuelle?: bilan, nouvelles technologies, nouveaux terrains, nouveaux langages. Paris - Musée de l’Homme : s.n. 2006.

IBANEZ BUENO, Jacques, CHABERT, Ghislaine, LAMBOUX-DURAND, Alain et WANONO, Nadine (ed.), 2017. Visual methods and digital worlds, CNRS, Universités Bourgogne Franche-Comté & Savoie Mont-Blanc, , Cuadernos Artesanos de Comunicación, Cac137, La Laguna (Tenerife), 140 pages, ISBN 978-84-16458-91-2,

LAMBOUX-DURAND, Alain, 2016. Production et usage de l’audiovisuel en contexte scientifique - Les témoignages pour des lieux d’exposition. Saarbrücken : Éditions Universitaires Européennes. ISBN 978-3-639-48054-2.

LARDEAU, Yann (éd.), 1995. Jean Rouch et John Marshall?: Les Maîtres fous - N!aï, the story of a!Kung woman. In : LARDEAU, Yann (éd.), Carnets du docteur Muybridge. S.l. : Documentaire. 3. p. 145?158. ISBN 2-910572-02-1.

LEEUWEN, Theo Van et JEWITT, Carey, 2001. The Handbook of Visual Analysis. S.l. : SAGE Publications. ISBN 978-0-7619-6477-3.

MACDOUGALL, David, 1998. Transcultural cinema. Princeton, N.J., Etats-Unis d’Amérique : Princeton University Press. ISBN 978-0-691-01234-6.

PETROVA, Illyana Valentinova, 2017. Le Parcours Commobile?: Des pratiques numériques en situation de mobilité?: approches interdisciplinaires et visuelles de l’immersion. Thèse de docorat. Chambéry : Université Grenoble Alpes.

PINK, Sarah, 2003. Interdisciplinary Agendas in Visual Research Re-situating Visual Anthropology. In : Visual Studies. 2003. Vol. 18, n° 2, p. 179?192.

PINK, Sarah, 2007. Doing visual ethnography: images, media, and representation in research. London, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord : s.n. ISBN 978-1-4129-2348-4.

RIBEIRO, José da Silva et BAIRON, Sérgio (éd.), 2007. Antropológia visual e hipermedia. Lisboa, Portugal : Afrontamento. ISBN 978-972-36-0869-4.

SCHMITT, Daniel, 2012. Expérience de visite et construction des connaissances?: le cas des musées de sciences et des centres de culture scientifique [en ligne]. Thèse de doctorat. S.l. : Université de Strasbourg. [Consulté le 7 août 2013]. Disponible à l’adresse : http://www.museographie

COMITE

    >>>

SOUMISSIONS DE PROPOSITIONS DE COMMUNICATION

Les propositions de communication pour deux lectures en aveugle doivent être envoyées avant le 1er Juillet à jacques.ibanez-.fr et à alain.lamboux-.fr. Des textes complets d’article peuvent être proposés.

Ouverture de l'envoi
des propositions
Fin des propositions Réponse du Comité Scientifique Envoi des textes complets
Mai 2018 1 juillet 2018
30 août 2018
10 juillet 2018
17 septembre 2018
15 octobre 2018

INSCRIPTION

International Conference

Visual methods for research in the fields of communication

Researchers

Students

Jusqu’au 31 octobre

Communication seule

140 euros

60 euros

Avec une communication à Conferencia Latina

170 euros

80 euros

A partir du 1er novembre

 

Communication seule

170 euros

80 euros

Avec une communication à Conferencia Latina

200 euros

100 euros

+ Les attestations seront personnalisées et ne seront délivrées qu'aux inscrits.

+ Les conférenciers recevront une attestation de participation