Site de l'université de Franche-Comté
ELLIADD

ELLIADD

L’EA 4661 ELLIADD (Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactiques, Discours) est une unité de recherche de l’Université de Franche-Comté reconnue par le Ministère et évaluée A par l'AERES pour son projet scientifique.

ELLIADD regroupe 74 enseignants-chercheurs dont 23 HDR, une centaine de doctorants et 30 chercheurs associés, dans plusieurs champs disciplinaires associés : sciences du langage (CNU-7), langue et littérature françaises (CNU-9), sciences de l’information et de la communication (CNU-71), arts de la scène et musicologie (CNU-18), sciences et techniques des activités physique et sportives (CNU-74) et sciences de l'éducation (CNU-70), mais aussi informatique, langues et littératures anglo-saxonnes, germaniques et slaves, psychologie, mécanique, histoire.

Le laboratoire ELLIADD est issu de la fusion, en 2012, des laboratoires LASELDI et ATST-Centre Jacques-Petit, auxquels se sont joints d’autres chercheurs de l’UBFC autour d’un programme alliant approfondissement disciplinaire et synergie interdisciplinaire. Ainsi, l’unité de recherche est constituée de cinq pôles à l’identité forte et rattachées à des grands champs de la recherche liés à l'humain (analyse de discours, littérature, arts de la scène, archives et patrimoine, linguistique et sémiotique, didactique et FLE, sciences de l’information et de la communication, sciences de l'éducation, ergonomie et numérique). Chaque pôle incarne une coopération originale entre différentes disciplines du CNU et permet la mise en œuvre de projets transversaux fédérateurs. Deux programmes transversaux concernant les archives et les humanités numériques d’un côté, l'innovation pour l'éducation de l’autre, ont été constitués en axes structurants pour le laboratoire, au-delà de ses pôles.

Le pôle « Arts et Littérature » (AL) développe ses recherches autour de la littérature et des arts du spectacle avec, comme point commun les problématiques liées aux archives et à leur valorisation. Ses activités se structurent ainsi autour d'abord des archives littéraires, artistiques et culturelles, ensuite de l'histoire, de l’esthétique et anthropologie des arts de la scène et enfin de la poétique et de la transversalité – littératures, arts, musique.

Le pôle « Conception, Création, Médiations » (CCM) interroge les processus communicationnels et artistiques, notamment autour des pratiques et usages des médias, de l'analyse de processus et de dispositifs communicationnels à la conception/réalisation de ces derniers. Les champs ou terrain d'applications vont de la communication électronique (des médias historiques aux médias sociaux), aux dispositifs de médiation (pédagogiques, culturelles), à l’organisation des connaissances, en s’appuyant sur différents outils théoriques ou techniques comme le web sémantique.

Les objets de recherche que questionne le pôle « Contextes, Langages, Didactiques » (CLD) portent en particulier sur la diversité des langues, langages et cultures et de leurs conditions et modalités de médiation/circulation en relation avec les contextes éducatifs variés. La question de la transmission/appropriation des savoirs, à partir de situations plurimodales, plurilingues et multiculturelles et en contexte éducatif et/ou interculturel, positionne les objets d’étude autour des pratiques professionnelles comme phénomènes langagiers et faits de langue.

Les chercheur(e)s du pôle « Discours, Texte, Espace Public, Société » (DTEPS) étudient la matérialité langagière aussi bien pour elle-même (fonctionnement de la langue, analyses textuelles…) que dans le rapport qu’elle entretient à la construction sociale du sens (analyse discursive des dynamiques sociales). Les études questionnent la construction en langue et en discours des événements, des questions ou des identifications sociales. Elles interrogent également le fonctionnement des instances discursives et des acteurs sociaux dans la mise en discours de la vie sociale et des problèmes publics.

Les recherches du pôle « Ergonomie et COnception des Systèmes » (ERCOS) associent sciences humaines et sociales, sciences de la vie et sciences pour l’ingénieur, en vue de développer des connaissances, des méthodes et des outils permettant une conception innovante de produit/système/service centrée sur l’homme c’est-à-dire visant à préserver la santé, la sécurité et le bien-être, et à améliorer l’efficacité de la relation homme-machine en s'appuyant sur les compétences de l’utilisateur/opérateur.


Mots-clés :

Analyse de discours, Archives et humanités numériques, Arts du spectacle, Communication, Corpus, Didactique, Ergonomie & Design, Français langue étrangère – FLE, Linguistique, Littérature, Médias et médiations, Sémiotique